Bureau de la FFE du 14 avril 2020

Info FFE :

Suite à l’allocution du Président de la République du 13 avril, le bureau de la FFE s’est réuni ce 14 avril pour décider du sort des dernières compétitions de mai et de juin 2020.

REPORTS :

Les deux compétitions individuelles – « Internationaux de France Rapide & Blitz à Orsay du 21 au 24 mai » et « Trophée Roza Lallemand à Belfort du 20 au 21 juin » – ne sont plus possibles sur ces dates. Néanmoins, ces deux rassemblements ne sont pas obligatoirement assujettis à la saison sportive en cours, et pourront se tenir ultérieurement, par exemple à l’automne. La DNEF trouvera la bonne solution pour les ligues qui n’avaient pas eu le temps d’organiser les qualifications de leurs joueuses.

ARRÊTS :

Les différentes phases qualificatives des trois coupes nationales – Loubatière, Parité et 2000 – ainsi que le grand rassemblement de fin juin pour leur week-end final, ne pourront pas se tenir non plus. Comme ces compétitions n’ont aucune incidence sur la saison prochaine, il est décidé de les stopper, à l’instar de l’arrêt de la Coupe de France déjà voté lors du bureau du 2 avril.

CONSULTATIONS DES CLUBS AVANT DÉCISIONS :

– Les interclubs-jeunes (Top-jeunes, N1J, N2J) ne pourront pas non plus se tenir sur les dates prévues en mai et juin. Toutefois, ils étaient très avancés et même parfois achevés pour certains groupes. Il est donc décidé de tenter de jouer les tous derniers matchs fin août ou en septembre. Le directeur de la compétition Erick Mouret va consulter les clubs sur plusieurs options.

– Enfin pour les interclubs toutes-catégories : Le Top12 prévu du 4 au 14 juin à Chartres, ainsi que les deux derniers week-ends des autres divisions (N1 à N3), ne se dérouleront plus en mai ni en juin. Les joueurs étant particulièrement attachés à cette compétition, la plus importante de toutes, il est décidé de consulter les clubs pour choisir entre un arrêt total et final (saison blanche : on recommence la prochaine saison avec exactement les mêmes groupes), ou bien une fin sur le mois de septembre si les conditions (ré-ouverture des frontières, possibilité d’organiser des rassemblements…) le permettent. Dans un premier temps, le directeur du top12, Stéphane Escafre, va consulter les clubs du Top12.

Les décisions seront prises très rapidement dès la fin de ces consultations.

NB : Le président de la République ayant indiqué que les grands rassemblements ne pourraient se tenir avant la mi-juillet, les deux grands championnats de la FFE – le France-jeunes du 2 au 9 août à Agen et le France-toutes catégories du 15 au 23 août à Chartres – ne sont pas remis en cause à ce jour.

Bon courage à tous les clubs et licenciés FFE

No Replies to "Bureau de la FFE du 14 avril 2020"