Une Bischwilleroise au championnat du monde d’Echecs des moins de 18 ans

Merci à Roland Reeb 

La ville de Halkidiki, en Grèce, a accueilli pendant 11 jours les championnats du Monde d’Echecs des moins de 14, moins de 16 et moins de 18 ans. La FFE avait envoyé onze compétiteurs, sept filles et quatre garçons, encadrés par trois entraîneurs nationaux.

 

Le groupe des féminines de moins de 14 ans comprenait trois joueuses, Sofia Bellahcene, de Bischwiller, vice championne de France 2018,  Margaux Moracchini et Alicia Randrianarimanana. C’est Alicia, classée 1947, qui a le mieux réussi en obtenant 6 points sur 11, suivie de Margaux, classée 1938, avec 5,5 points, et de Sofia classée 1764, avec 5 points.

Les onze parties se jouaient à la cadence de 90 minutes pour effectuer 40 coups, avec un incrément de temps de trente secondes par coup joué, pour la première période, puis une demi-heure supplémentaire pour finir la partie.

Tenir cette cadence est épuisant et nos représentants, garçons et filles ont énormément souffert. En dépit de l’encadrement de qualité, seuls deux représentants sur les onze Français, ont fait mieux que le résultat attendu en fonction de leur classement ELO de départ.

 

Avec un bon départ, et une partie nulle contre une joueuse russe, Maître FIDE féminin classée à 2003, Sofia a ensuite aligné les nulles et les défaites, trois au total, contre deux victoires et cinq parties nulles. Malgré son parcours chaotique, Sofia n’a jamais rien lâché, et elle est allée chercher sa 2e victoire à la 11e ronde du Mondial. Avec son classement de 1764 points ELO, elle partait en 53e position sur les 107 concurrentes venues des cinq continents. Et avec son total de 5 points elle se classe 73e au classement final.

 

Comme dit l’adage, soit on gagne, soit on apprend, et Sofia aura beaucoup appris.

Fatiguée, elle aura droit à trois jours de repos avant de retourner dans son collège en classe de 4e.