Le jeu d'échecs est un jeu populaire. Pour y jouer, il faut être stratégique, habile et concentré. Vous devez donc avoir à votre disposition un plateau appelé échiquier. Il compte 64 cases claires et sombres. L'objectif d'une rencontre est de porter un échec et mat à son adversaire. Pour ce faire, le grand atout est de porter le meilleur premier coup pour avoir l'avantage. Découvrez dans cet article les stratégies et aptitudes afin de porter le premier coup.

echec

Faire le premier coup aux échecs

Le jeu d'échecs requiert beaucoup de réflexion lorsqu'il s'agit de faire un premier coup. Autrement dit, vous pouvez opter pour une stratégie d'ouverture. Si tel est le cas, l'idéal est de connaître en quoi votre style de jeu influence le meilleur premier coup. Il existe cependant certaines qualités pour réussir votre jeu. Il s'agit :

  • de la créativité ;
  • du dynamisme dans la décision ;
  • de la maîtrise de soi et de l'endurance ;
  • de l'esprit d'analyse et de la connaissance des logiques mathématiques ;
  • de l’anticipation.

Par ailleurs, il est important de garder à l’esprit que tous les joueurs sont égaux devant un échiquier.

Jouer en e4

La position en e4 permet aux joueurs d'être ouverts et très dynamiques. Ceci nécessite une grande réflexion pour le jeu. Une position très courante à l’ouverture n'est qu'en deux coups. Les blancs sont aptes à roquer en mettant leur Roi à l'abri ou cavalier g1 en F3 ou encore le fou F1 en C4 (case blanche). Après cette tactique, les blancs sont prêts à attaquer, car le Roi noir est protégé.

Jouer en d4

Les circonstances pour jouer en d4 sont les mêmes qu'en e4. Le pion n'a pas permis de protéger le Roi blanc à roquer. En plus, le fou F1 n'est pas sorti. À ce niveau, et contrairement en e4, le jeu est plus calme et nécessite beaucoup de concentration pour le contrôle du centre au profit de la vitesse d'action. Par ailleurs, les joueurs se tourneront vers d4 pour leur premier coup.

En outre, le c4 devient le second coup des blancs permettant d'acquérir une meilleure concentration sur le maintien du centre de l'échiquier. Ainsi, vous pouvez choisir entre le e4 et le d4. Retenez cependant que l'un n'est pas meilleur que l'autre, mais offre deux différents types de jeux. Il est souvent étonnant de constater que des joueurs reconnus sur le plan mondial maîtrisent ces deux styles de jeu.

Le Gambit du Roi : l'un des coups aux échecs

Le Gambit du Roi, c'est l'une des techniques les plus agressives et risquées pour le camp blanc. Cette technique permet de monter d'un pion afin de le prendre en noir au centre. Si effectivement le gambit est accepté par les noirs, alors deux opportunités sont offertes. La première consiste à jouer d4 et F4 afin de reprendre le pion sacrifié et de marquer leur présence sur le centre. La seconde est celle qui permet de jouer F4 qui est suivie de 0-0 dans l'optique de profiter de la vulnérabilité de la position noire du pion f7. Ceci est possible grâce à la colonne f semi-ouverte.

Il est impossible pour les noirs de contrôler le pion gambit sans affaiblir l'aile du roi. Ceci n'est pas sans conséquence pour les blancs aussi. En effet, cela affaiblit l'aile du roi pour une menace future. Toute tentative du roi de bouger le prive de son droit de roque.

L'ouverture anglaise pour le contrôle des pièces

Certains joueurs utilisent généralement cette stratégie pour éviter de placer immédiatement leurs pièces. Pour cela, ils positionnent le cavalier b1 en C3 et le fou F1 en G2. En commun accord, ces deux pions contrôlent la case d5. Après que cette stratégie soit mise en place, ils positionnent les blancs en e4 ou d4 afin de gagner la bataille.

En somme, il faudrait retenir que le meilleur premier coup n'existe pas forcément aux échecs. Il faut plutôt parler de comment faire le premier coup. Vous avez la possibilité de jouer e4 qui consiste à pousser le pion du Roi de deux cases. L'autre possibilité est de jouer d4 en avançant le pion de la Dame de deux cases. Beaucoup de possibilités s'offrent à vous en ce qui concerne les ouvertures. Cependant, avant toute chose, il convient que vous ayez des qualités préalables d'un bon joueur d'échecs.