Depuis un certain temps, le monde des échecs est secoué par un gros scandale de tricherie. Hans Niemann est accusé de tricherie face au quintuple champion du monde Magnus Carlsen. À la suite de cette partie frauduleuse de jeu, plusieurs investigations révèlent également que Hans Niemann aurait triché sur plus de 100 parties en ligne. Ces soupçons de tricheries constituent une véritable crise qui bouscule l’univers des échecs. Les amoureux de jeu d’échecs s’interrogent sur ce qui a bien pu se passer. Focus sur cette affaire.

Triche aux échecs, une polémique qui secoue l’univers des échecs

Depuis le 5 septembre 2022, une grosse polémique secoue la sphère des échecs suite à la confrontation entre Magnus Carlsen et Hans Niemann.

Une confrontation qui finit en scandale

En effet, lors de la fameuse Sinquefield Cup, Magnus Carlsen s’oppose à Hans Niemann, l’un des meilleurs joueurs d’échecs au monde. Hans Niemann, le jeune Américain de 19 ans gagne la partie face à son adversaire. Suite à cette défaite surprenante, Magnus Carlsen, le N° 1 mondial, poste sur Twitter un message ambigu. Dans ce message, il annonce son retrait de la compétition.

Magnus Carlsen fait cette publication accompagnée d’une vidéo du coach José Mourinho. Dans la vidéo, le coach déclare qu’il est contraint de garder le silence au risque d’avoir des ennuis. C’est une vidéo énigmatique utilisée par Magnus Carlsen pour décrire la situation qu’il vit.

Cette partie de jeu suscite alors des suspicions de triches qui finissent par faire écho un peu partout dans le monde. L’organisation de la Sinquefield Cup prend en main le dossier et exige une vérification poussée à Hans Niemann. Cependant, aucune manigance n’est remarquée. À la suite de la compétition, le niveau de jeu du jeune Américain dégringole, ce qui suscite davantage des suspicions sur son exploit.

Un nouveau scandale qui multiplie les soupçons

Quelques semaines plus tard, les deux joueurs se retrouvent dans la compétition en ligne Julius Baer Génération Cup. C’était un duel assez attendu qui malheureusement n’arrive pas à son terme. En effet, en pleine partie, le N° mondial Magnus Carlsen se retire dès son deuxième coup. Il interrompt le jeu en éteignant sa webcam sans dire le moindre mot. Les commentateurs du tournoi restent sidérés, parce que la confrontation était très suivie de près. Ce nouveau scandale relance la polémique et crée plus des zones d’ombre sur les performances de Hans Niemann.

Hans Niemann n’est pas à sa première triche aux jeux d’échecs

Même si à l’heure actuelle, il n’existe pas de preuve sur la triche de Hans Nieman, son passé semble jouer contre lui. En effet, Hikaru Nakamura, classé à la sixième place mondiale de jeu d’échecs, fait ressortir une ancienne affaire de triche impliquant le jeune Américain. Certaines révélations indiquent également par la suite que Hans Nieman a eu à tricher lorsqu’il avait entre 12 et 16 ans.

Le joueur américain a commencé par tricher depuis si jeune lors des parties en ligne. C’est d’ailleurs ce que le concerné lui-même affirme. Il dit avoir notamment triché lors des tournois en ligne grâce à un ordinateur. Le site Chess.com, l’un des plus populaires dans l’univers des échecs, déclare que Hans Niemann a fraudé en ligne à maintes reprises. Il a été à cet effet retiré du site. Les preuves de cette tricherie ont été mises à la disposition du joueur.

Comment Hans Niemann a-t-il pu frauder ?

La tricherie est possible depuis chez soi. Dans la plupart des cas, les fraudeurs font recours à l’intelligence artificielle qui leur indique le meilleur coup à jouer. C’est le cas du grand maître Igors Rausis qui a été sanctionné en 2019 pour fraude. Il avait utilisé le téléphone pour chercher les meilleurs coups. Le téléphone en question avait été caché dans les toilettes. Pour le cas de Hans Niemann, il est soupçonné d’avoir utilisé un plug anal. Le plug anal lui aurait permis de recevoir une alerte lorsqu’il pouvait jouer un coup déterminant.

D’une manière générale, il existe plusieurs formes de tricherie dans un jeu d’échecs dont voici quelques-unes :

  • Demander l’aide d’un joueur plus fort ou recourir à programme d’échec
  • Annuler ou perdre de façon volontaire une partie de jeu en échange d’une récompense
  • Changer la position de manière non conforme aux règles de jeu
  • Le dopage

Le monde des échecs a toujours connu des cas de tricherie sous diverses formes.

Face aux accusations, Hans Niemann décide de contre-attaquer. Il porte plainte pour diffamation sur sa personne contre un certain nombre d’acteurs impliqués dans l’affaire, dont Magnus Carlsen.